kaaris

13 mai 2017 - 144 vues

Né en 1980, Gnakouri Okou alias Kaaris vient de Sevran (Seine-Saint-Denis). Il grandit dans ce département réputé pour son rap dur et sans concession. Kaaris débute son parcours en 1999 avec le collectif Niroshima. Il multiplie ainsi les apparitions, en particulier sur des mixtapes signées Cut Killer ou Poska. En 2003, Kaaris part en Côte d'Ivoire sur les traces de ses racines et se retrouve dans un pays en pleine guerre civile. Revenu en France, Kaaris sort en 2006 le street album 43ème Bima. Rappeur au punch certain, Kaaris se rapproche ensuite de la galaxie Booba.

En 2011, Kaaris est en featuring sur Autopsie, Vol. 4 de Booba. Comme son mentor, Kaaris ressent une animosité certaine pour La Fouine. Ainsi dans le clip de son titre « Ejaculation faciale » en 2012, on le voit faire disparaître un cadavre que tout le milieu du rap identifie comme étant celui de La Fouine. Cet incident ne soulève pas une grande polémique, le nom de Kaaris étant encore confidentiel. Sauf que début 2013, Booba et La Fouine lancent l'un des plus gros clash du rap français, qui aboutit à une véritable rixe entre les deux hommes (et voisins d'immeuble à Miami). Du coup le titre de Kaaris et son clip remontent à la surface. Kaaris en profite pour placer son single « Zoo » dans les meilleures ventes françaises de formats courts en mars 2013.

Dès lors Kaaris ne lâche plus l'affaire et sort des titres en rafales qui parviennent tous à intégrer les charts français, le plus significatif étant « Dès le départ » qui parvient dans les cinquante premiers en septembre. Il ne faut plus parler de surprise lorsque l'album Or Noir entre directement à la troisième place du top SNEP à sa sortie fin octobre 2013. Fort de ce succès, Kaaris change de label et signe sur Def Jam France qui sort en mars 2015 l'album Le Bruit de Mon Âme et en octobre la mixtape Double Fuck, regroupant seize titres, dont « Talsadoum » et « Recharge », dévoilés lors d'improvisations sur les radios Skyrock et Générations.

Né en 1980, Gnakouri Okou alias Kaaris vient de Sevran (Seine-Saint-Denis). Il grandit dans ce département réputé pour son rap dur et sans concession. Kaaris débute son parcours en 1999 avec le collectif Niroshima. Il multiplie ainsi les apparitions, en particulier sur des mixtapes signées Cut Killer ou Poska. En 2003, Kaaris part en Côte d'Ivoire sur les traces de ses racines et se retrouve dans un pays en pleine guerre civile. Revenu en France, Kaaris sort en 2006 le street album 43ème Bima. Rappeur au punch certain, Kaaris se rapproche ensuite de la galaxie Booba.

En 2011, Kaaris est en featuring sur Autopsie, Vol. 4 de Booba. Comme son mentor, Kaaris ressent une animosité certaine pour La Fouine. Ainsi dans le clip de son titre « Ejaculation faciale » en 2012, on le voit faire disparaître un cadavre que tout le milieu du rap identifie comme étant celui de La Fouine. Cet incident ne soulève pas une grande polémique, le nom de Kaaris étant encore confidentiel. Sauf que début 2013, Booba et La Fouine lancent l'un des plus gros clash du rap français, qui aboutit à une véritable rixe entre les deux hommes (et voisins d'immeuble à Miami). Du coup le titre de Kaaris et son clip remontent à la surface. Kaaris en profite pour placer son single « Zoo » dans les meilleures ventes françaises de formats courts en mars 2013.

Dès lors Kaaris ne lâche plus l'affaire et sort des titres en rafales qui parviennent tous à intégrer les charts français, le plus significatif étant « Dès le départ » qui parvient dans les cinquante premiers en septembre. Il ne faut plus parler de surprise lorsque l'album Or Noir entre directement à la troisième place du top SNEP à sa sortie fin octobre 2013. Fort de ce succès, Kaaris change de label et signe sur Def Jam France qui sort en mars 2015 l'album Le Bruit de Mon Âme et en octobre la mixtape Double Fuck, regroupant seize titres, dont « Talsadoum » et « Recharge », dévoilés lors d'improvisations sur les radios Skyrock et Générations.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article