Kids United

13 mai 2017 - 128 vues

Six jeunes prodiges âgés de 8 à 15 ans, Carla, Esteban, Erza, Nilusi, Gloria et Gabriel, vus dans les célèbres émissions de télé-crochet The Voice Kids et Incroyable talent, ont été réunis pour matérialiser un engagement fort en faveur des droits de l'enfant. Pour ce faire, il leur a été demandé d'interpréter les plus grandes chansons évoquant la paix et la tolérance. C'est ainsi qu'a été programmée la parution d'un album parrainé par Hélène Ségara et Corneille, Un Monde Meilleur, pour le 20 novembre 2015, à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant. La majeure partie des bénéfices générés sont reversés à l'UNICEF afin de pouvoir venir en aide aux enfants à l'étranger, en centre d'accueil de réfugiés ou déplacés, notamment en fournissant des kits de premier secours et du matériel scolaire. Un premier extrait est présenté un mois avant la sortie officielle de l'album complet. Il s'agit d'une reprise du titre de Demis Roussos, « On écrit sur les murs ».

 

 

Six jeunes prodiges âgés de 8 à 15 ans, Carla, Esteban, Erza, Nilusi, Gloria et Gabriel, vus dans les célèbres émissions de télé-crochet The Voice Kids et Incroyable talent, ont été réunis pour matérialiser un engagement fort en faveur des droits de l'enfant. Pour ce faire, il leur a été demandé d'interpréter les plus grandes chansons évoquant la paix et la tolérance. C'est ainsi qu'a été programmée la parution d'un album parrainé par Hélène Ségara et Corneille, Un Monde Meilleur, pour le 20 novembre 2015, à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant. La majeure partie des bénéfices générés sont reversés à l'UNICEF afin de pouvoir venir en aide aux enfants à l'étranger, en centre d'accueil de réfugiés ou déplacés, notamment en fournissant des kits de premier secours et du matériel scolaire. Un premier extrait est présenté un mois avant la sortie officielle de l'album complet. Il s'agit d'une reprise du titre de Demis Roussos, « On écrit sur les murs ».

 

 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article